SOUTENANCE DE THESE DE DOCTORAT A L’UNIVERSITE PANTHEON-SORBONNE PARIS 1

Le 9 avril Mme Ana Gutu a participé en tant que membre du jury scientifique à la soutenance de la thèse de doctorat “Les régimes parlementaires et le mécanisme constitutionnel en Europe Centrale et Orientale”, thèse élaborée par Mme Corina Cojocaru, citoyenne moldave, sous la direction scientifique de M.Jean-Claude Colliard, ancien président de l’Université Panthéon- Sorbonne 1, ancien membre du Conseil Constitutionnel de la France, actuel membre de la Commission de Venise de la part de la France. Le jury scientifique a été présidé par M.Jean Gicquel, professeur émérite de l’Université Panthéon-Sorbonne 1. Les deux rapporteurs de la thèse  ont été Mme Julie Benetti, professeur à l’Université de Reims, Champagne-Ardenne et M.Philippe Claret,  maitre de conférence à l’Université Montesquieu Bordeaux-IV.

La thèse est consacrée à la problématique du droit constitutionnel comparé vue de la perspective du parlementarisme des PECO, l’échantillon principal se réduisant à 6 pays – l’Albanie, l’Estonie, la Hongrie, la République de Moldavie et la République Tchèque. La candidate au grade de docteur en droit public a formulé des conclusions pertinentes pour l’élaboration d’un projet de nouvelle constitution pour la République de Moldavie, compte tenue de l’analyse compartaive des pays de l’Europe Centrale et Orientale. Après la délibération le jury a accordé le grade de docteur en droit public à Mme Corina Cojocaru avec la mention “Très honorable”, ayant reccomandé  la publication de la thèse par l’Université Panthéon-Sorbonne 1.

Mme Ana Gutu a aussi proposé la publication intégrale de la thèse en français par l’ULIM et la diffusion d’un résumé en roumain à l’intention des parlementaires moldaves dans la perspective d’une réforme constitutionnelle à l’avenir.

 

 

Published

Leave a comment

Your email address will not be published.